Reves et Songes

Les reves peuvent parfois etre dangereux...
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Devant le salon de thé, version songe.

Aller en bas 
AuteurMessage
Flore

avatar


Feuille de personnage
Specialité: Polyvalente
Argent: 96
Points de réalité: 16

MessageSujet: Devant le salon de thé, version songe.   30.04.09 0:07

Flore se trouvait à la porte de sa boutique. Littéralement. Elle avait beau tourner la poignée dans tous les sens, la secouer, rien n'y faisait. Elle ne pouvait pas rentrer chez elle. Elle essaya la porte de la bouquinerie. Fermée aussi, et elle n'avait pas la clé, comme de bien évidemment. Exaspérée, elle donna un coup de pied bien senti dans le bois en s'écriant.

"J'en ai assez! Maudits rêves! Je veux rentrer chez moi!"

Pour une fois qu'elle aurait pu se réfugier à la maison... Elle fit le tour, voulant essayer s'il le fallait de fracasser une vitre pour rentrer. Mais les volets étaient tirés et ne voulaient même pas jouer un tout petit peu. Elle retourna devant la porte du salon de thé et la contempla d'un air morne. Elle était fatiguée de tout ça... Elle entendit vaguement des bruits qu'elle prit pour ceux d'une personne qui marchait s'approcher du coin de la rue. Elle dit d'un ton las.

"Allez vous en, je n'ai envie de parler à personne. Evitez les monstres et tout ira bien..."

Un grognement lui répondit. Un grognement très bruyant. Ce n'était pas un humain mais une créature. Des poils drus, des écailles, ça ne ressemblait à rien de connu de Flore. Mais c'était immense et ça avait des griffes comme des lames.

Elle n'eut que le temps de rassembler les ombres pour en faire un bouclier comme elle l'avait fait devant le centre commercial. Mais ça ne durerait pas éternellement. Et la bestiole, qui n'avait pas l'air contente de ne pas avoir pu la toucher la première fois, redonna un coup de patte. Flore poussa un hurlement de frayeur. Mais le bouclier d'ombre la protégea encore. Pourvu qu'il résiste jusqu'à ce qu'elle trouve une solution..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Carl Nillers

avatar


Feuille de personnage
Specialité: Attaque
Argent: 24
Points de réalité: 16

MessageSujet: Re: Devant le salon de thé, version songe.   30.04.09 0:21

Carl, qui s'etait endormi assez tot ce jour la, se retrouva dans une rue proche de la bouquinerie qu'il avait visitée recemment. La proximité qu'il entretenait avec ces deux femmes l'inquietait, pour quelles raisons se retrouvait-il toujours dans un endroit en rapport avec elles, ou carrement a leurs cotés ? La reponse lui echappait encore. Il fut tiré de ses pensées par une voix, une voix qu'il connaissait.

"Allez vous en, je n'ai envie de parler à personne. Evitez les monstres et tout ira bien..."

C'etait la voix de Flore, la femme du salon de thé. Elle etait donc elle aussi en train de rever. En suivant le son de la voix, et ses souvenirs, il se retrouva devant le salon de thé et la bouquinerie. Et accessoirement, devant une bestiole immense aux griffes aussi affutées que des rasoirs occupée a essayer de detruire une couche d'ombres. Des ombres... C'etait bien Flore qui se cachait derriere ce bouclier de fortune. Carl n'hesita pas une seconde.

Eh, saleté, regarde par ici, attaque toi a quelqu'un de ta taille !

Carl avait eu ce qu'il voulait : la créature se dirigeait vers lui a grandes enjambées. Il serra son poing et frappa le sol, ce qui eu pour effet de desequilibrer une demi-seconde la bestiole, ni plus, ni moins.

La, ca se complique... Flore ! Tu m'entends ! Fiche le camp d'ici, je le retiendrai, mais je pourrais pas tenir eternellement, alors traine pas !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Flore

avatar


Feuille de personnage
Specialité: Polyvalente
Argent: 96
Points de réalité: 16

MessageSujet: Re: Devant le salon de thé, version songe.   30.04.09 0:54

Flore entendit la voix de Carl s'élever dans la rue. Il essayait d'inciter la bête à s'éloigner d'elle. Et ça avait fonctionné.
Alors que la créature venait à peine de lui tourner le dos, Flore relâcha les ombres et se laissa tomber au sol à genoux. Elle tremblait tellement que ses jambes ne pouvaient plus la porter.

Elle regarda Carl faire face au monstre, hébétée. Et il voulait qu'elle fuit? Elle aurait bien voulu mais...

Je ne vais pas y arriver...

Elle s'appuya au banc pour tenter de se redresser et son regard tomba sur les plantes... Si seulement...

Elle se concentra. Le rosier se mit à pousser, comme le lierre du parc, elle voyait ses branches s'allonger, se traînant vers la créature. Bientôt elles parvinrent à elle, et commencèrent à enserrer ses pattes et son corps. Les épines ne lui feraient sans doute pratiquement rien, et elle ne savait pas si des plantes pouvaient retenir une telle bête longtemps. Mais elle ne pouvait pas faire plus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Carl Nillers

avatar


Feuille de personnage
Specialité: Attaque
Argent: 24
Points de réalité: 16

MessageSujet: Re: Devant le salon de thé, version songe.   30.04.09 1:15

Je ne vais pas y arriver...

Cette voix avait resonnée dans sa tete alors qu'il s'appretait a affronter le monstre. Il se demanda comment il allait pouvoir se debarrasser d'un truc aussi gigantesque, c'est a ce moment precis que des branches de rosier se mirent a enserrer la créature, l'immobilisant.

C'est le moment ou jamais, tu vas souffrir ma belle... creve !!

Il commenca a frapper comme une mule dans les pattes du golgoth, ce qui le fit tomber, puis continua en visant le crane. A chaque coup qu'il portait, un hurlement melé de rage et de douleur se faisait entendre de la créature. Carl s'arreta finalement au bout d'une vingtaine de frappes. Le monstre etait certes groggy, mais encore bien vivant.

Flore ! Maintenant ! Faut y aller !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Flore

avatar


Feuille de personnage
Specialité: Polyvalente
Argent: 96
Points de réalité: 16

MessageSujet: Re: Devant le salon de thé, version songe.   30.04.09 1:37

Flore toujours à moitié appuyée sur son banc, regardait le monstre qui refusait de se laisser tuer sagement. Etait-ce elle où ils étaient de plus en plus forts?
Et Carl voulait qu'elle fuit... courir... oui, elle pouvait le faire maintenant. Elle avait l'impression qu'elle passait la moitié de ses rêves à ça ses derniers temps..

D'accord...

Elle fit un pas, deux. Elle commença à accélerer.

Tu as une idée d'où nous pourrions aller? Un endroit où elle ne pourrait pas nous atteindre?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Carl Nillers

avatar


Feuille de personnage
Specialité: Attaque
Argent: 24
Points de réalité: 16

MessageSujet: Re: Devant le salon de thé, version songe.   30.04.09 1:43

D'accord... Tu as une idée d'où nous pourrions aller? Un endroit où elle ne pourrait pas nous atteindre?

Aucune, mais on s'en fiche, faut se barrer vite fait ! J'arriverai pas a la tuer !

Carl se mit lui aussi a courir derriere Flore, tout en jetant des coups d'oeil reguliers vers la créature.

Echappons deja a son champ de vision, on verra ensuite, et prions pour qu'elle ne chasse pas a l'odorat.

Il saisi la main de Flore, peut etre un peu brutalement, dans le feu de l'action, et l'emmena vers une ruelle plongée dans la pénombre, un peu plus loin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Devant le salon de thé, version songe.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Devant le salon de thé, version songe.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» René Civil devant le tribunal criminel
» Le salon du chocolat à Paris
» 11e Salon du Jeu de Rôles, du Rêve et de l'Imaginaire organi
» 2ieme salon normand de la figurine
» Premier salon d'innovations pour valoriser les travaux de fin d'études.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Reves et Songes :: La Nuit Tombée... [RP] :: Les Lieux de Travail.-
Sauter vers: